dimanche 27 février 2011

au voleur !!




écharpe tricotée avec 5 pelotes de rapido marine phildar aiguilles 7 au point mousse
Bonnet avec 1 seule.

mercredi 23 février 2011

pain maison


pain bio maison tout beau tout chaud, la croûte croustillante, la mie moelleuse, pétri avec mes petites mimines chéries, a duré 3 jours. N'est peut être pas très rentable mais zéro pesticide garanti ! fabrication : le temps d'une sieste de Tao

  • 500 g de farine à Pain bio
  • 300 g d'eau
  • 1 cuillère à café et demi de sel
  • 3 CS de levain bio
  • Un peu de farine pour les mains et le plan de travail

La préparation :

- Je mélange le sel et la farine dans un saladier.
- Je fais un puits et verse la levure puis l'eau tiède, lentement.
- Je pétris vigoureusement pendant 6 min. avec une cuillère en bois puis avec les mains farinées. Je dois obtenir une pâte homogène et élastique.
- Je couvre le saladier d'un torchon et laisse reposer la pâte 30 min. dans un endroit chaud.
- Je farine généreusement le plan de travail et aplatis la pâte pour faire un carré de 20 cm de côté.
- Je rabats les 4 pointes du carré au centre, puis les 4 nouvelles pointes.
- Je retourne le pâton et l'arrondis pour former une belle boule.
- Je dépose la boule au centre d'une plaque de cuisson légèrement huilée et la recouvre d'un grand saladier.
Je laisse lever pendant 40 min dans un endroit chaud. 15 min. avant la fin du temps de levée, j'allume le four à 240°C (Th.8) en chaleur classique ou 200°C (Th.7) en chaleur tournante.
- La pâte ayant levé, je fais sur le dessus plusieurs entailles croisées avec un couteau à fines dents et saupoudre un peu de farine.
- Je pose un ramequin d'eau sur la plaque et l'enfourne à mi-hauteur du four pendant 30 à 40 min. pour que la croûte soit bien dorée.

lundi 21 février 2011

ce mois ci sur ma table de chevet...

Pas que des femmes cette fois ci, mais quand même ça tourne encore autour d'elles.

Da
bord la joueuse de go de Shan Sa, magnifique, épuré, envoutant, les mots sont des perles qui s'égrainent sous les yeux.
L'histoire d'une adolescente de 16ans qui vit en Mandchourie, qui excelle au go et qui aime.
Je lirais les autres aussi.

Ensuite Falaise de Olivier Adam, c'est mon deuxième roman de l'auteur, et j'ai vu et revu et rererevu je vais bien ne t'en fais pas, mais là je suis un peu déçue. Alors c'est peut être parce qu'après la consolante, je ne supporte plus les quarantenaires dépressifs. Donc oui ça se lit, l'histoire de ce bonhomme qui revient sur le suicide de sa mère, sur son enfance, son adolescence, sur ses deuils, ouai bon sans plus.

Et puis l'invitée de Simone de Beauvoir, parce que j'ai beaucoup lu ses autobiographies et que j'avais envie de lire un de ses romans et qu'avec celui là j'ai un peu des deux. Et l'écriture toujours identique, qui me fait me sentir comme dans mes chaussons, régulière, classique, contrôlée.

dimanche 20 février 2011

donughtssssssss de nowel à prolongation


A peine rentrée de Nantes, je me suis ruée sur ce superbe cadeaux de nowel offert par la frangine et son bonhomme
: une machine à donughts.
Ouai mais à mini micro rikiki donughts délicieux quand même , ce n'est pas la taille qui compte il paraît !

Pour la recette j'ai suivi celle de la notice
250 G de farine
125 g de sucre
2 cs de levure
de l'extrait de vanille
50 ml d'huile
3 oeufs
1/4 de litre de lait

pour le glaçage j'ai suivi la recette du livre également offert
100g de sucre glace
50 ml d'eau

Simple comme bonjour et fabuleux !!

mardi 15 février 2011

mauvaise joueuse

j'ai horreur de la saint valmachin ( c'est nimporte quoi ce truc ça me donne la gastro, comme toute démonstration de sentiment en fait ), bon ce n'est peut être pas cette déclaration qui va m'aider à gagner, mais j'aime beaucoup les cadeaux et j'aime beaucoup la fée rouge ( pour les modèles de tricot, ses tutots coutures, et tout et tout ).

Alors madame la fée si vous passez par là, je fais un voeux : le biais liberty fairford et la jolie musique.

Oui parce que c'est une fée qui pour la saint valentin fait un jeu sur son blog, le jeu c'est par là si vous voulez tenter votre chance et que vous aussi vous aimez les petites fleurs :
http://lafeerouge.canalblog.com/archives/2011/02/14/20388123.html

dimanche 13 février 2011

état de grâce

video Il y a des moments que l'on voudrait interminable.
Hier soir concert de K's Choice à l' emb de Sannois, ma shum shum sous le bras, le coeur en bandoulière.
Et là juste cette musique, la voix de Sarah bettens, qui couvre tout, qui coule dans les oreilles, sous la peau, dans les tripes.
Cette musique que j'ai écouté tous les jours depuis mes 12 ans, depuis que ma grande soeur l'écoutait déjà, et qui est ancrée en moi, que j'ai fait écouter à Tao in et ex utero.
Les paroles inscrites dans ma tête, reprises en coeur par tous, dans la salle très peu de plus âgés, pas du tout d'ado, juste notre génération.
Pendant ces quelques heure j'ai eu l'illusion que le bonheur était là à portée de doigts.

samedi 12 février 2011

chaudoudou de février





Un cadeau pour une amie est tombé de mes aiguilles. En vérité plein de cadeaux sont en train de tomber de mes aiguilles en ce moment, il pleut des trucs pour les grands ! Ca change !

Ca a été un pur délice à tricoter, ça l'est à porter, j'espère qu'elle appréciera.
Petite écharpe en phil light, aiguilles 7.
La marche à suivre est simplissime :
monter 50 mailles souplement, tricoter au point mousse jusqu'à la fin de la pelote.

Pour l'agrémenter un peu, j'ai ajouté au cadeau une petite paire de boucles d'oreille trouvées chez Camaieu.

mercredi 9 février 2011

Des livres et des filles


Cette année en plus d'être beaucoup plus régulière dans mes posts j'ai aussi décidé de partager mes lectures.

Pour cette première que des filles, ce n'est pas un fait exprès, mais les femmes ont une écriture qui me malmène et que j'aime particulièrement.

Alors d'abord un Gavalda, la consolante, l'histoire d'un architecte parisien, qui pète un plomb après avoir appris le décès d'une femme qu'il a connu autrefois et qui revit grâce à une autre fofolle. Alors oui il est difficile de ne pas s'attacher à Balanda, mais j'avoues qu'au bout de 400 pages j'avais plutôt envie de m'en détacher, se traine beaucoup trop en longueur, et c'est la première fois que je ressens cette lassitude avec elle.

L'élégance du hérisson de Muriel Barbery, chaudement recommandé par belle maman, les récits d'une concierge de la rue Grenelle, et d'une petite fille du même immeuble, le style est extrêmement pompeux, dense, peut être parfois lourd, mais peu importe, au bout de quelques chapitres on s'en détache, et là on se délecte, de la poésie !

En plein dedans, le mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti, chaudement recommandé par Mimi cette fois ci. Du bonheur, c'est drôle, c'est émouvant, c'est formidable et même c'est rose alors que demande le peuple. Ca me donne envie de lire ses autres livres et notamment les larmes de Tarzan.

Pas encore lu, le coeur cousu de Carole Martinez, des histoires de femmes, de coutures, d'aiguilles, le tout en Espagne, j'en salive d'avance!

samedi 5 février 2011

fondant au chocolat et aux épices douces


recette tirée des petits 4h de mon enfance.

250 g de beurre
250 g de choco
250g de sucre
75 g de farine
3oeufs
de la cannelle
de l'anis vert
de la cardamome

Porter à ébullition le sucre avec 1/2 verre d'eau, ajouter le beurre et le choco coupé en petits morceaux. Dans un saladier, mélanger la farine et les oeufs un à un , puis les épices, rajouter le mélange au chocolat.
Faire cuire à bain marie dans le four à 170°C pendant 1h

dévoré en deux jours

mercredi 2 février 2011

roses épicées


Certains après- midis d'hiver, lorsque l'air pique le nez et gèle les doigts, quand on rentre de grandes balade tout emmitouflé sous nos bouts de laine, on prend le temps de savourer toutes les chaleurs des petites choses.

Un petit thé vert à la rose, avec de vrais boutons de rose, tout petits, tout délicats, à l'indedans.

A croquer, des petits spéculoos maison, un peu casse dent, sûrement du à la cuisson, mais délicieux quand même.